Libertés individuelles et collectives

Publié le par N.L. Taram

La liberté est un des droits imprescriptibles de l’homme. Une définition de la liberté, c’est le droit de faire tout ce que les lois permettent, sous réserve de ne pas porter atteinte aux droits d'autrui.

Les libertés principales sont définies en France dès le 26 août 1789 dans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen puis complétées en 1948 dans la Déclaration universelle des droits de l'homme

 

(Le Génie de la Liberté, sculpture en bronze située place de la Bastille à Paris.)


On distingue souvent les libertés individuelles et les libertés collectives :  la liberté individuelle est exercée par une seule personne, tandis que la liberté collective est exercée par plusieurs personnes.
 

Les libertés sont reconnues à tous, mais leur usage ne peut être illimité. L’exercice d’une liberté ne doit pas porter atteinte à la liberté des autres, à la dignité de la personne, à la santé et à l’ordre public. Ainsi, on a prévu des limites à l’exercice des libertés, et la loi prévoit des sanctions en cas d’abus de ces droits.

« La liberté, ce n’est pas la liberté de faire n’importe quoi n’importe où ! »

 

----------o----------

Les grandes libertés

Les libertés publiques sont des droits reconnus par l’État aux personnes qui composent la société. Elles sont prévues et protégées par des textes importants comme la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen et la Constitution, la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, les traités internationaux ou, tout simplement, la loi. 

 

Il y a les libertés individuelles et les libertés collectives. Les libertés individuelles visent à protéger les droits reconnus aux citoyens dans leur vie privée. Ce sont par exemple :

  • la liberté d’aller et de venir qui permet aux citoyens de se déplacer librement dans le pays et dans le monde entier ;
  • la liberté d’opinion qui permet à chacun de penser et de dire ce qu’il veut sur n’importe quel sujet, à condition de ne pas faire de tort à une autre personne ;
  • la liberté de culte et de conscience, qui permet à chacun de pratique la religion de son choix ou de ne pas avoir de religion.

Les libertés collectives sont les droits qui contribuent à la vie en société :

  • la liberté de réunion, qui permet aux citoyens de se réunir librement pour discuter de leurs idées et opinions ;
  • la liberté d’association, qui permet aux citoyens de s’assembler pour une cause commune ;
  • la liberté de la presse, qui permet aux journaux et aux personnes de publier leur opinion sans en être empêchés (censure).

La justice intervient à la demande des citoyens lorsqu’ils estiment que leurs libertés, individuelles ou collectives, sont menacées.

Publié dans Liberté individuelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article